la régénération osseuse guidée dans le cadre d'un implant dentaire

La Régénération osseuse guidée


Associée à la pose d'implants, la régénération osseuse guidée constitue une solution innovante afin d'améliorer, à l'aide d'une membrane, la réussite d'une greffe d'os réalisée sur la mâchoire.

vue 3D d'une regénération osseuse guidée par le Dr Elhyani

définition

A quoi correspond la régénération osseuse guidée ?

Popularisée dans les années 1990, la régénération osseuse guidée (ROG) a pour objectif de faciliter le développement harmonieux d'un greffon osseux lorsque l'épaisseur ou la profondeur de la mâchoire sont insuffisantes pour accueillir un implant.

Elle recourt de manière classique à l'utilisation d'un complément d'os autogène (prélevé sur le patient), xénogène (d'origine animale) ou synthétique (biomatériaux) pour assurer le comblement du site à traiter. Celui-ci se voit ensuite séparé de la gencive par le déploiement d'un film étanche.
Derrière cette membrane (résorbable ou non), les cellules du greffon n'ont plus à craindre la concurrence de celles des tissus mous de la bouche, qui présentent un rythme de colonisation très rapide.

La création de cet environnement favorable se traduit par une stimulation importante de la croissance osseuse, un excellent maintien du comblement et une réduction nette du phénomène de résorption.



pour qui ?

A qui s'adresse la régénération osseuse guidée ?

Ce type de greffe offre à tous les patients adultes une reconstruction performante face à des environnements complexes au niveau du maxillaire ou du mandibulaire. Il permet notamment de gérer une vascularisation insuffisante, une trop forte agressivité des tissus inhibiteurs ou une perte de matière importante (suite à une maladie, un traumatisme, une extraction...).

Ses seules contre-indications correspondent :

  • aux maladies cardio-vasculaires graves (cardiomyopathies, insuffisance cardiaque, valvulopathies...),
  • aux pathologies osseuses comme l'ostéoporose, la maladie de Paget ou l'ostéomalacie,
  • aux cancers actifs et aux affections immunodépressives,
  • aux traitements par radiothérapie des maxillaires.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
L'intervention de régénération osseuse guidée se déroule au sein du cabinet du Dr Ari Elhyani

l'intervention

Comment se déroule une régénération osseuse guidée ?

Cet acte s'effectue en cabinet, sous anesthésie locale. Il reste très proche dans son déroulement de la mise en place d'implants.

Il peut se décomposer en 4 étapes principales :

  • Le chirurgien-dentiste procède tout d'abord au positionnement des implants : il incise et décolle la gencive puis fore l'os maxillaire ou mandibulaire.
  • Il assure ensuite le comblement de la mâchoire à l'aide du matériau osseux (éventuellement prélevé au préalable).
  • Il recouvre ce greffon (ainsi que les implants dans certains cas) de la membrane, qui se voit fixée par quelques clous en titane.
  • Il termine en suturant la gencive.

Une période de cicatrisation de 3 à 6 mois se révèle nécessaire afin d'obtenir un épaississement osseux de qualité. Lorsque celui-ci est atteint, l'installation finale des prothèses peut avoir lieu (après enlèvement de la membrane dans le cas d'un modèle non-résorbable).

les recommandations

Quelles sont les recommandations post-opératoires d'une régénération osseuse guidée ?

Comme les autres actes d'implantologie, la régénération osseuse guidée ne présente généralement très peu de complications. Risque infectieux et défaut de cicatrisation restent exceptionnels si vous suivez bien les conseils prodigués et une hygiène dentaire parfaite. Des petits saignements, une enflure au niveau de la mâchoire ou des ecchymoses peuvent apparaître mais vont se résorber spontanément dans un délai de 3 à 5 jours suivant chaque personne. En cas de douleur, n'hésitez pas à prendre les médicaments prescrits par votre praticien.

Les jours qui suivent l'intervention, il est fortement conseillé :

  • d'éviter les aliments nécessitant une mastication prolongée, pour réduire au maximum la sollicitation de la zone opérée.
  • de pratiquer des rinçages réguliers avec un bain de bouche : il s'agit de conserver une bonne hygiène bucco-dentaire, même en l'impossibilité de brossage.
  • d'arrêter de fumer, afin de ne pas dégrader le processus de cicatrisation.
Copyright DR ari elhyani 2017 - Tous droits réservés -
Réalisation Studio Clic Clic Bang Bang