Que mettre sur un implant ?


L’absence d’une ou plusieurs dents à différents impacts. D’abord fonctionnels, dans la mesure où une dent manquante gêne la mastication et l’élocution. Qui plus est, la gencive est amenée à se rétracter et l’os, à se résorber. Ce qui, sur du plus ou moins long terme, aura des conséquences sur l’ensemble de la dentition. Ensuite esthétiques, puisqu’un sourire auquel il manque des dents peut rapidement être une source de stress. Il est donc nécessaire de remplacer ces dents. Différentes solutions existent. Le traitement le plus fiable et le plus durable reste l’implant dentaire. Cette racine artificielle fixée dans l’os alvéolaire sert de support solide à une prothèse fixe ou amovible. Nous vous expliquons ici quelles sont les dents artificielles qui peuvent être associées à un ou plusieurs implants dentaires.

Vue d'une couronne dentaire que l'on pose sur un implant dentaire

Que mettre sur un implant ?

Couronne sur implant

La couronne est une prothèse dentaire fixe qui prend l’apparence d’une dent et se fixe à la manière d’un capuchon. Quand la racine de la dent à remplacer est suffisamment saine, la couronne peut être fixée à l’aide d’un pivot ou d’un inlay-core, une tige métallique qui renforce la racine. Mais quand celle-ci est détériorée ou qu’elle a été retirée, il faut la remplacer par un implant. Sur celui-ci sera arrimé un pilier, une sorte de vis qui pourra accueillir la couronne.

Le dentiste effectue un contrôle d'une couronne dentaire posée il ya peu de temps sur cette femme

Quels sont les avantages de la couronne sur implant dentaire ?

La pose d’une couronne dentaire présente de nombreux avantages pour ce qui est de remplacer une dent manquante ou détériorée :

  • C’est une solution pérenne : en moyenne, une couronne a une durée de vie de 10 ans. Cette longévité peut être doublée grâce à des prothèses toujours plus performantes.
  • Vous gagnez en confort : la couronne sur implant ne bouge pas et, grâce à sa racine artificielle, l’os est sollicité lors de la mastication et ne perdra pas en volume avec le temps. Il en va de même pour la gencive et les dents adjacentes, qui ne souffriront pas de la pose de cette prothèse sur implant.
  • Un tarif accessible : après examen de votre bouche et de votre dentition, votre chirurgien-dentiste vous proposera un devis. De par sa longévité et sa qualité, la couronne sur implant constitue un excellent investissement pour la santé de votre bouche et la beauté de votre sourire.
  • Une solution fixe et esthétique : contrairement à un appareil amovible comme un dentier, la couronne est fixe, elle ne bouge pas et est parfaitement alignée avec le reste de vos dents. Elle s’intègre à votre dentition et votre sourire retrouve tout son éclat.
  • Un résultat proche du naturel : comme elle est fabriquée sur mesure, la couronne dentaire ressemble parfaitement aux autres de vos dents, que ce soit en forme, en taille ou en couleur. Le résultat est 100 % naturel.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
Cette personne se brosse les dents et les gencives le temps de la cicatrisation en attendant la prothèse dentaire

Procédure et délais de fabrication des couronnes

La pose d’une couronne sur implant dentaire demande plusieurs étapes et donc, différents rendez-vous chez votre chirurgien-dentiste. Généralement, la procédure est la suivante :

  • Examen préliminaire : dans un premier temps, le spécialiste en implantologie dentaire examine en détail l’état de votre dentition, de la mâchoire et des gencives. Pour cela, il pratique un examen radiographique et/ou scanner. Il saura ainsi établir un diagnostic, soigner les dents qui le demandent et sélectionner le traitement adapté à vos besoins. C’est aussi lors de ce rendez-vous que seront planifiées les étapes suivantes.
  • La prise d’empreinte : elle est nécessaire pour concevoir une couronne 100% sur mesure. Le laboratoire prothésiste pourra fabriquer la prothèse à partir de cette empreinte. Sa fabrication prend en moyenne quelques semaines. Une couronne provisoire peut vous être proposée dans ce laps de temps.
  • La préparation de l’implant : l’implant dentaire est fabriqué dans un matériau biocompatible, le plus souvent en titane, de manière à ce qu’il s’intègre parfaitement à l’os alvéolaire.
  • Une éventuelle greffe osseuse au niveau de la mâchoire : l’installation d’un implant dans la mâchoire demande à ce que le support osseux soit suffisant, à la fois en volume, en hauteur et en largeur. Il doit aussi être de qualité. Si ce n’est pas le cas, il faudra procéder à une greffe osseuse. Différentes techniques existent : comblement osseux, soulevé de sinus…
  • La pose de l’implant : le chirurgien-dentiste incise la gencive, perce l’os et installe l’implant. La méthode flapless permet quant à elle de ne pas inciser la gencive. Un temps de cicatrisation de 4-6 mois est ensuite nécessaire. Le praticien pourra alors poser un pilier fixé à l’implant et la prothèse.
La greffe osseuse dentaire peut être pratiquée sur tous les patients hormis les femmes enceinte

Est-ce douloureux ?

La pose de l’implant dentaire se fait dans le cabinet de votre dentiste, en ambulatoire. Selon le nombre d’implants à poser, l’opération se fera sous anesthésie locale ou générale. A part une gêne, vous ne ressentirez aucune douleur. Après l’opération, gonflement, saignement, douleurs et gêne peuvent apparaître. Des antalgiques vous seront prescrits le temps que ces désagréments disparaissent. Si les problèmes persistent, voire s’aggravent, contactez votre spécialiste.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
exemple d'un bridge dentaire avec 3 couronnes dentaires

Que mettre sur un implant ?

Bridge sur implant

Comme son nom l’indique, le bridge est une prothèse dentaire qui forme un « pont » entre deux dents. Il se compose d’autant de couronnes dentaires qu’il y a de dents à remplacer, le plus souvent 2 ou 3, et prend appui sur des « piliers ».

Comprendre la différence entre bridge et implant et pourquoi ils peuvent être utilisés ensemble

La pose d’un bridge répond à deux cas de figure :

  • Entre deux dents pouvant servir de piliers au bridge : la prothèse s’appuie sur les dents contiguës aux dents à remplacer. Le dentiste doit d’abord « tailler » ces dents saines afin qu’elles puissent soutenir le bridge. Celui-ci peut alors remplacer une, deux, voire trois dents.
  • Absence de dents « piliers » : pour remplacer les molaires par exemple, un bridge ne pourra avoir de pilier. Dans ce cas, afin qu’il occupe la place de plusieurs dents manquantes, il devra être posé sur implant. Les couronnes à chaque extrémité du bridge sont alors associées à un implant dentaire.
Schéma graphique d'une pose d'un bridge avec la technique All in Four

Bridge sur plusieurs dents

Il est possible de remplacer plusieurs dents, voire toutes les dents, avec un bridge. Les techniques All-on-Four et All-on-Six ont fait leurs preuves. Peu invasives, elles font intervenir 4 ou 6 implants dentaires sur lesquels repose le bridge. Concrètement, si toutes les dents de l’arcade dentaire doivent être remplacées, le chirurgien-dentiste installe 4 ou 6 implants, lesquels recevront les piliers nécessaires à la pose du bridge. Celui-ci est alors fermement soutenu et l’os est stimulé par les implants, ce qui apporte confort et stabilité.

Le bridge peut également prendre appui sur 2 implants, de manière à remplacer 2 à 3 manquantes contigües. Aucune dent saine ne sera taillée pour servir de piliers et l’os alvéolaire est stimulé par les implants.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
On voit ici une prothèse dentaire qui se fixe sur la gencive grâce à la pose préalable d'implants dentaires

Que mettre sur un implant ?

Prothèse sur implant

Différentes sortes de prothèses peuvent être posées sur implants. Elles se distinguent essentiellement entre elles par leur caractère fixe ou amovible. En effet, s’il est courant d’associer couronnes et bridges à un implant, il est aussi possible de stabiliser une prothèse complète amovible telle qu’un dentier sur plusieurs implants dentaires.

Où se fixe la prothèse

Une prothèse dentaire sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Quand elle est fixe, la prothèse est installée :

  • Sur la mandibule, c’est-à-dire la mâchoire inférieure
  • Sur le maxillaire, c’est-à-dire la mâchoire supérieure

Quand elle est amovible, elle est retenue par la gencive. Pour le maxillaire, elle est également maintenue par le palais.

exemple d'une prothèse dentaire amovible

Pourquoi choisir la prothèse fixe ou amovible ?

La pose d’un bridge répond à deux cas de figure :

  • Remplacer une ou plusieurs dent(s) manquante(s)
  • Remplacer toutes les dents, sur une seule ou sur les deux arcade(s) dentaire(s)
  • Prévenir les troubles de l’articulation de la mâchoire (articulation temporo-mandibulaire ou ATM) grâce à une orthèse

Pour choisir l’un ou l’autre type de prothèses, le chirurgien-dentiste s’appuie sur différents critères, à savoir pour l’essentiel :

  • Le degré de résorption osseuse
  • Le niveau de décalage des bases osseuses
  • L’espace entre les arcades dentaires
  • La qualité de l’os et le volume osseux disponible
  • L’âge du patient

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
Voici une prothèse dentaire stabilisée : elle se fixe aux implants dentaires grâce à un système de boutons pression

Prothèse amovible

Ce type de prothèse peut être retirée pour être nettoyée ou remplacée. La prothèse dentaire amovible la plus connue du grand public est le fameux dentier, qu’on appelle aussi appareil dentaire amovible. Cette prothèse peut être complète ou partielle.
Une prothèse amovible s’appuie sur les dents restantes grâce à des crochets ainsi que sur les gencives. Pour les dents du haut, le dentier se sert aussi du palais pour adhérer à la bouche. Pour les dents du bas, il sera nécessaire d’utiliser une colle spéciale afin de ne pas risquer de perdre la prothèse.

Prothèse fixe

Les prothèses fixes ne peuvent être retirées par le patient. Il s’agit des couronnes et des bridges dentaires. En fonction de l’état général de la dentition et de la qualité de l’os alvéolaire, ces prothèses peuvent être associées à un implant dentaire ou à un inlay-core (pivot).

Prothèse stabilisée

Une prothèse stabilisée est une prothèse amovible que l’on a solidement arrimée à la mâchoire grâce à plusieurs implants dentaires. La prothèse se fixe ensuite grâce à un système de « boutons pression » ou grâce à une barre métallique.

Cette personne revit grâce à la pose d'un dentier sur implant, il peut maintenant manger des pommes sans douleurs ni gêne

Que mettre sur un implant ?

Dentier sur implant

Une prothèse complète et amovible, que l’on appelle aussi dentier, peut être fixée grâce à 2 ou 4 implants dentaires. Cette technique apporte plusieurs bénéfices au patient :

  • Il est sûr et confortable : le dentier ne bouge pas et ne risque pas de « tomber » au cours de la journée. Le confort de mastication est optimal, tout comme les facilités d’élocution.
  • Il peut se garder la nuit
  • Il est pratique : plus besoin d’utiliser des colles spécifiques
  • Il permet de préserver la structure osseuse grâce à sa stimulation par les implants
  • Il est esthétique : les dentiers sont fabriqués en résine et en céramique, de manière à offrir un résultat naturel
Copyright Docteur Ari elhyani 2017 - Tous droits réservés -
Réalisation Studio Clic Clic Bang Bang