Gingivite : causes, symptômes et traitements


C’est une maladie fréquente, pour laquelle de nombreux Français consultent leur dentiste pour un soin des gencives. Si elle est soignée à temps, la gingivite n’entraine aucune conséquence grave sur la dentition. Mais on tarde souvent à en reconnaitre les symptômes, la gingivite évoluant lentement et parfois sans douleur. C’est pourquoi nous vous proposons d’en savoir plus sur cette maladie parodontale. Nous vous donnons également des conseils pour prévenir l’apparition d’une gingivite.

Gingivite: inflammation de la gencive

Qu’est-ce que la gingivite ?

La gingivite est une maladie due à une inflammation de la gencive. Elle peut être localisée ou généralisée. Elle fait partie des maladies dites parodontales, c’est-à-dire qui touchent le parodonte, cet ensemble de tissus qui soutiennent et entourent les dents.

La gingivite concerne uniquement les gencives. Si elle n’est pas soignée, elle évolue en parodontite, voire en parodontite avancée. Dans ce cas, tous les tissus sont touchés : gencives, mais aussi ligament alvéolo-dentaire, cément et os alvéolaire.

Les conséquences peuvent être graves et irréversibles : mobilité dentaire, déchaussement dentaire, récession parodontale, abcès parodontal… Bien plus que les caries, la parodontite est la principale cause de chute des dents.

On distingue plusieurs formes de gingivites, en fonction de leur origine :

  • Gingivite simple et chronique : c’est la plus courante. Elle peut être facilement évitée avec une bonne hygiène bucco-dentaire.
  • Gingivite hypertrophique ou hyperplasique : elle est souvent due à la prise de certains médicaments ou de maladies générales et on la reconnait à un gonflement important de la gencive.
  • Gingivite hypertrophique localisée : les femmes enceintes sont les plus concernées.
  • Gingivite ulcéro-nécrosique : plus rare, cette forme de gingivite entraine une destruction des tissus par nécrose.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
Intervention d'un dentiste sur une carie de cette personne

Les causes d’une gingivite

La principale cause de la gingivite est la plaque dentaire. Tous les jours, cette substance blanchâtre s’accumule à la surface des dents. Elle est constituée d’aliments, mais aussi de protéines salivaires, de toxines et, surtout, de bactéries. Face à ces dernières, la gencive se protège en déclenchant un phénomène inflammatoire.

Progressivement, cette plaque dentaire se minéralise et, par conséquent, se durcit. On parle alors de tartre. Lui aussi est essentiellement constitué de bactéries, responsables de l’inflammation gingivale. Qui plus est, il prend un aspect rugueux, ce qui a pour effet d’irriter encore davantage les gencives.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire est le plus souvent à l’origine d’une accumulation de plaque dentaire, voire de tartre, responsable de la gingivite. Toutefois, d’autres facteurs entrent en ligne de compte :

  • Des restaurations dentaires, telles que des couronnes, mal positionnées ou mal adaptées à la dentition, qui « débordent » sur la gencive ou compliquent le brossage
  • Le bruxisme, qui fragilise les gencives
  • Des dents mal alignées, qui rendent difficile le brossage des dents
  • Une carence en vitamine C
  • Des changements hormonaux, notamment pendant la grossesse
  • La prise de certains médicaments (anti-épileptiques, immuno-dépresseurs…)
  • Un stress intense
  • Une maladie systémique (leucémie, diabète, maladie immunitaire)
  • Le tabac

boutons sur la gencive

Les principaux symptômes de la gingivite

Le plus souvent, on reconnait une gingivite lorsque :

  • La gencive est rougeâtre au lieu d’être rose pâle
  • La gencive est lisse et légèrement gonflée
  • La gencive saigne facilement, par simple contact, par exemple à la pression du doigt, pendant le brossage de dents ou lors du passage d’un fil dentaire entre les dents
  • La gencive saigne spontanément
  • Vous avez régulièrement mauvaise haleine
  • Des espaces appelés poches parodontales apparaissent entre la dent et la gencive

Comment soigner une gingivite ?

Au stade de la gingivite, il n’est pas nécessaire de recourir à un traitement curatif important. Dans certains cas toutefois, le dentiste doit opérer, notamment quand les poches parodontales sont trop profondes ou en présence de gingivite hypertrophique.

Pour soigner une gingivite, le chirurgien-dentiste propose généralement à son patient :

  • Un soin de nettoyage complet chez le dentiste.
  • Un bain de bouche antiseptique à la chlorhexidine
  • Une pâte dentaire pour calmer l’inflammation
  • Un traitement spécifique en fonction de la cause que seul un rendez vous médical vous permettra de définir.

Les solutions pour éviter une gingivite

Le seul moyen d’éviter une gingivite est d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire afin d’éliminer la plaque dentaire. Il est donc recommandé de vous brosser les dents au moins 2 à 3 fois par jour, de préférence après chaque repas. Pour un nettoyage en profondeur, utilisez également du fil dentaire, de la soie dentaire, des brossettes… pour déloger les éventuels débris coincés entre les dents. Enfin, même avec une excellente hygiène bucco-dentaire, il est difficile d’éviter la formation de tartre. C’est pourquoi il est conseillé de prendre rendez-vous au moins une fois par an chez votre dentiste. En plus d’un contrôle complet de la bouche et de la dentition, il procède à un détartrage, seul moyen d’éliminer le tartre et de garder une dentition en bonne santé.


Copyright Docteur Ari Elhyani 2019 - Tous droits réservés -