Les différences entre implant, couronne, bridge, pivot et appareil dentaire


S’il vous manque une ou plusieurs dent(s), l’on vous a sûrement parlé de prothèse dentaire, de dentier, de couronne, de pose d’implants… Remplacer une dent manquante peut faire l’objet de différents soins dentaires et traitements, qui tous présentent leurs avantages et leurs inconvénients. Voici des informations qui vous permettront d’en savoir plus sur les moyens existants pour remplacer les dents manquantes.

Visuel d'une prothèse dentaire

prothèses dentaires

Point préalable sur les prothèses dentaires

Il est important de garder à l’esprit que l’absence de dents a certes un impact visuel et esthétique sur votre sourire ; mais une dent manquante peut aussi entraîner des problèmes au niveau des autres dents et des gencives, sans parler de la gêne que cette situation génère pour la mastication.
Pour remplacer une dent, que celle-ci ait dû être extraite ou qu’elle soit très abîmée, le chirurgien-dentiste vous proposera une prothèse. Il en existe de plusieurs sortes et elles s’appuient sur des techniques de pose et des matériaux variés. Ce qui en explique les différences de prix. A savoir que ces solutions ne sont pas toutes remboursées par la Sécurité sociale, mais peuvent faire l’objet d’une prise en charge par votre mutuelle.
L’on distingue deux grandes familles de prothèses dentaires pour le remplacement d’une dent :

  • Les prothèses fixes : les différentes couronnes et les bridges, métalliques, céramo-métalliques ou céramiques
  • Les prothèses amovibles, partielles ou totales, que l’on appelle souvent « dentier »

Elles sont réalisées en laboratoire par des spécialistes appelés prothésistes dentaires. Elles peuvent être réalisées sur mesure, après empreinte de la dentition du patient, ou être choisies standard.

Vous pouvez aussi lire en complément notre page sur les différences entre une facette dentaire et une couronne porcelaine.

Vue d'une racine artificielle dans le cadre d'un implant dentaire

prothèses dentaires

Implant dentaire : une racine artificielle

L’implant dentaire vise à remplacer la racine d’une dent. L’implant prend la forme d’une vis que le chirurgien-dentiste ancre dans l’os de la mâchoire. Est ensuite placé dessus un pilier, lequel pourra recevoir une prothèse dentaire pour reconstituer la partie visible de la dent. Cette prothèse peut être une couronne ou un bridge dentaire. Il est aussi possible de fixer une prothèse amovible sur implant, pour en assurer la stabilité. Nous vous expliquons toute la technique de pose d'un implant dentaire sur cette page

Couronne dentaire : un capuchon pour la partie visible de la dent

On pourrait comparer la couronne à un capuchon ; de la forme d’une dent, il vient recouvrir et protéger une dent très abîmée ou remplacer une dent manquante. En fonction de la situation, la couronne s’appuiera sur la dent existante ou alors sur un implant, lequel vient servir de racine artificielle. La couronne peut aussi être posée sur un pivot, qu’on appelle aujourd’hui plus volontiers inlay-core. Cette technique consiste à insérer une tige métallique dans la racine saine de la dent et sur laquelle s’appuiera la couronne.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
Une personne avec un bridge dentaire

prothèses dentaires

Bridge : un pont qui s’appuie sur des piliers

On appelle bridge une prothèse qui prend la forme d’un « pont » dentaire. Le bridge prend en effet appui sur deux piliers, lesquels encadrent la dent manquante. Le pont dentaire peut d’ailleurs remplacer une, deux voire trois dents. Pour être installé, le praticien devra meuler les dents adjacentes pour pouvoir poser le bridge. Il est aussi possible de poser un bridge sur implant(s), notamment quand des dents ne peuvent lui servir de piliers.

Pivot : un ancrage dans une racine saine

Quand une dent est très délabrée, mais que la racine est encore en bon état, celle-ci peut servir à recevoir une tige métallique appelée « pivot », laquelle va soutenir la couronne dentaire ou le bridge. L’on parle aussi désormais d’inlay-core. Si la racine n’est pas en suffisamment bonne santé, il faudra faire appel à l’implant dentaire. On recourt à une dent sur pivot quand une simple couronne ou une obturation ne suffit pas à restaurer la dent abîmée.

un appareil dentaire posé sur cette personne

prothèses dentaires

Appareil : le dentier partiel ou total

C’est le dentier qu’on a tous en tête quand on évoque un remplacement de dents. L’appareil peut être partiel ou total. Dans le premier cas, il s’agit généralement de dents en résine ou en céramique fixée à un châssis métallique léger et rigide. Il est maintenu aux dents restantes par des crochets. C’est sans doute la solution la plus économique pour remplacer des dents absentes.

Une prothèse totale vient pour sa part pallier l’absence de la totalité des dents. Ce dentier se compose habituellement d’une base en résine recouverte de fausses dents en résine ou porcelaine. Souvent, il est nécessaire que le patient utilise des colles spéciales pour le maintenir en place. Il peut aussi s’appuyer sur des implants et une barre métallique.

Besoin d'aide pour choisir un professionnel de santé dans le cadre de la pose d'un implant ? Contactez notre cabinet pour en discuter.

Copyright Docteur Ari elhyani 2017 - Tous droits réservés -
Réalisation Studio Clic Clic Bang Bang