Les risques et conséquences de la perte d'une ou plusieurs dents

Une dentition douloureuse suite a la perte de dents

La médecine dentaire s'est fixée différents objectifs à atteindre pour les patients des cabinets dentaires : restaurer la fonction optimale de leur denture, leur apporter le confort, leur offrir l'esthétique dentaire et s'assurer de leur bonne santé bucco-dentaire.
Or de nos jours un nombre croissant de personnes sont touchées par la perte de dents ou l'extraction d'une dent suite à une carie, une parodontie ou une affection du tissu osseux ou de la gencive et ont besoin de soins dentaires.
Si la prévention est répandue et que le brossage de dents est une évidence pour beaucoup, il reste cependant beaucoup à faire. Le défi à relever par votre dentiste est en conséquence de taille, et son équipement comme sa technique ont dû se moderniser.

Le développement d'outils de diagnostic comme le scanner 3D ou le panoramique, de même que celui des traitements novateurs, est aujourd'hui avéré, et n'est pas rare pour une première consultation chez le dentiste, même pour ce que les patients peuvent appeler un simple mal de dents, qui bien souvent peut cacher autre chose.
Pour certains patients, la perte d'une dent ou de plusieurs peut avoir des conséquences parfois graves, en particulier pour les personnes âgées.
Certes l'effet le plus évident des dents manquantes est l'esthétique du sourire. Votre apparence et donc votre esthétique dentaire affectent considérablement, surtout si vous perdez une dent de devant, et dans ce cas il est possible de se faire refaire une dent de devant. Mais imaginez plutôt la façon dont vous vous sentez, et surtout les conséquences psychologiques, sanitaires et sociales de la perte dentaire qui peuvent être bien plus dramatiques.

un homme avec un mal de dents est heureux d'avoir son dentiste à proximité

Conséquences de la perte dentaire sur les os et la bouche

En matière de santé bucco-dentaire, c'est avant tout l'environnement maxillaire qui a besoin de stimulation pour maintenir sa bonne santé et sa densité osseuse. L'os qui entoure et soutient les dents est stimulé en permanence par la mastication et les mouvements des muscles et du ligament parodontal, qui le poussent à se remodeler et à se reconstruire continuellement. Lorsqu'une dent est perdue, l'absence de stimulation peut provoquer la détérioration de l'os alvéolaire - sa largeur externe, sa hauteur et, en fin de compte, son volume.

Votre chirurgien dentiste parisien a constaté une diminution de 25% de la largeur de l'os pendant la première année suivant la perte d'une dent, ainsi qu'une diminution générale de 4 millimètres de sa hauteur au cours des années suivantes. L'une des conséquences constatées est que les tissus constituant la gencive se résorbent progressivement. La capacité à mâcher et à parler peut s'en trouver altérée.

Or plus on perd de dents, plus ce délitement est rapide et important. Ceci conduit à des problèmes esthétiques et fonctionnels particulièrement graves, en particulier chez des personnes totalement ou quasi édentées.

Or le phénomène s'étend à tous les os. Après que l'os alvéolaire est perdu, l'os basal - la mâchoire proprement dite - commence aussi à se résorber. La distance entre le nez et le menton diminue et, avec elle, le tiers inférieur du visage s'affaisse graduellement. Le menton a alors tendance à s'avancer et les joues, ayant perdu leur support dentaire, se creusent. De plus une mâchoire fragilisée aura tendance à se fendre ou même dans les pires des cas à se casser

Lorsque seules quelques dents postérieures, celles qui supportent le visage dans sa verticalité, sont manquantes cela peut provoquer l'écrasement ou l'avancée des incisives et des canines vers l'avant. Celles-ci n'ont pas pour fonction primaire de maintenir le visage ni de mâcher, seulement d'inciser (incisives) et de déchirer (canines) ce que l'on mange.
Donc les personnes qui ont perdu toutes ou la majeures partie de leurs dents semblent avoir l'air malheureux quand leur bouche est au repos parce que leurs lèvres, elles aussi, s'en trouvent affaissées car elles ne sont plus soutenues par les dents et les tissus de la gencive.

Sans dents, la langue elle-même subit une sorte d'amplification dans la bouche et le visage s'affaisse. Il en va de même de la confiance en soi.

Prenez rendez-vous
pour un bilan esthétique de votre sourire

Appelez nous
creation d'une couronne dentaire suite à une perte de dents

Pérennité de la santé bucco-dentaire et remplacement des dents perdues

Les premières molaires sont les premières dents adultes, c'est-à-dire permanentes à pousser, vers l’âge de 6 ans et, malheureusement, ce sont aussi souvent les premières dents que l'on perd, à la suite d'une carie, d'une fracture, d'une infection ou d'une absence d'hygiène bucco-dentaire. C'est souvent sur celles-ci que le praticien voit posées des couronnes céramiques, qui certes les embellissent mais ne leur évite pas pour autant de subir sur un terme plus long les conséquences d'une carie qui n'aurait pas été totalement soignée.

Ces dents ont pu être traitées en profondeur, notamment par les canaux radiculaires et ne présentent désormais plus aucune infection, fissure, ni fracture. Mais, fragilisées, elles restent des dents à risque pour ce qui est de l'extraction. Bien qu'un pont dentaire naturel ou bridge - c'est-à-dire un pont soutenu par les dents voisines de la dent manquante - puisse remplacer une dent manquante facilement, les dents utilisées pour soutenir le pont sont plus sensibles à la carie dentaire, aux infections et autres problèmes du canal radiculaire ainsi qu'aux infections des gencives.

Si le bridge dentaire est la solution la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre dans un cabinet dentaire, lorsqu'il s'agit de remplacer une dent unique par un implant, elle pose à terme des soucis de santé, à la fois pour les dents de soutien – et ce même si celles-ci sont surmontées de couronnes - ainsi que pour les gencives. Votre chirurgien dentiste, spécialiste en implantologie, lui préférera donc la pose d'un implant titane accompagné d'une couronne céramique, pour laquelle seules une radiographie préalable, une anesthésie locale et une intervention chirurgicale peu pénible car non-intrusive, seront nécessaires.

visuel d'une pose de couronne dentaire suite à une perte de dents

Un implant et une couronne ont différents avantages. D'abord non seulement ils donnent au sourire une apparence naturelle, mais encore ils réduisent également la tension sur les dents restantes en augmentant le support de morsure, en améliorant l'efficacité de mastication et en empêchant le déplacement des dents restantes et donc la douleur. De surcroît si, pour quelque raison que ce soit, la couronne doit être enlevée ou remplacée suite à une inflammation de la gencive par exemple, cela est possible car elle est amovible, de sorte que l'implant n'est pas compromis ni endommagé.

L'autre avantage de la prothèse dentaire en titane est lié à la santé buccale et dentaire : aucun risque de carie n'est à craindre sur un implant et sa couronne dentaire, et le risque de maladie parodontale, de gingivite ou de pathologie osseuse est de plus inférieur à celui du bridge. Se brosser les dents avec du dentifrice restera tout de même de rigueur. En outre, un implant dentaire est plus avantageux, sur le long terme, qu'un pont dentaire, puisqu'une fois en place, l'implant est durable, contrairement au bridge.

Les implants peuvent également être employés dans les cas où un le patient a perdu toutes ou une partie de ses dents. Ils servent alors de piliers au bridge, celui-ci s'appuiera non plus sur des dents qui à terme souffriront de servir de support, mais sur des couronnes, elles-mêmes supportées par des implants pleinement intégrés par ostéo-intégration aux os de la mâchoire. Une façon donc plus durable de rendre à un patient son sourire le plus esthétique.

Sans aucun besoin de chirurgie de reconstruction osseuse, l'implant remplace la racine originelle de façon pérenne. L'os se reconstruit autour de lui, contrairement au cas du bridge où la racine fragilisée ne sert plus de support et continue de subir les effets de la mastication et des mouvements des tissus buccaux. Ainsi l'implant offre un avantage supplémentaire en termes de viabilité : une meilleure santé globale de la gencive et des dents, en plus d'un sourire plus radieux permanent.

Copyright Docteur Ari elhyani 2017 - Tous droits réservés -
Réalisation Studio Clic Clic Bang Bang