Chirurgie dentaire

 

Extraction de dent, greffe osseuse, implantologie dentaire, traitement de canal… : ces soins dentaires relèvent de la chirurgie dentaire, une spécialité qui fait partie des différentes activités du chirurgien dentiste. La plupart de ces opérations sont courantes ; mais elles demandent des compétences et un plateau technique particuliers. Voici les principaux actes chirurgicaux dont vous pouvez bénéficier dans le cabinet d’un chirurgien-dentiste.

Chirurgie dentaire - Extraction de dents

Extraction de dents

L’extraction, ou l’avulsion, de dent est préconisée dans différents cas :

  • Il est devenu impossible de sauver la dent, par exemple si elle est trop délabrée par une carie sur la dent, si elle a été fracturée accidentellement ou si une maladie a détruit la structure de la dent
  • Une dent incluse, situation qui facilite la prolifération de bactéries et augmente le risque de maladies
  • Une dent surnuméraire
  • Un encombrement dentaire : avant un traitement d’orthodontie notamment, l’extraction d’une ou plusieurs dents permet de libérer de la place sur l’arcade dentaire
  • Des dents de sagesse mal implantées

L’extraction dentaire se fait le plus souvent sous anesthésie locale au cabinet du chirurgien-dentiste. Certains cas sont quant à eux traités en milieu hospitalier et sous anesthésie générale.

Chirurgie dentaire - Implants dentaires

Implants dentaires

L’implantologie dentaire est une méthode chirurgicale qui fait intervenir un implant pour remplacer la racine d’une dent manquante. Cette « vis » en matériau biocompatible est installée dans l’os de la mâchoire. Un pilier est ensuite installé, sur lequel le chirurgien-dentiste place une prothèse pour remplacer la partie visible de la dent, le plus souvent une couronne ou un bridge.

Chirurgie dentaire - Greffes

Greffes

Dans certains cas, le chirurgien-dentiste a recours à la greffe :

  • De gencive : c’est le plus souvent pour stopper une récession gingivale que cette technique est nécessaire. Le spécialiste prélève un greffon sur la gencive ou sur le palais pour reconstituer les tissus d’une racine dénudée. La greffe gingivale permet de renforcer les tissus de soutien de la dent en leur redonnant de l’épaisseur et de la hauteur.
  • D’os : la greffe osseuse sert à redonner du volume à l’os alvéolaire avant la pose d’un implant. En effet, le manque d’une dent entraîne une résorption naturelle de l’os, lequel ne peut alors plus recevoir un implant. La greffe d'os pour poser un implant permet de lui faire gagner en hauteur, en épaisseur et en densité.
Chirurgie dentaire - Endodontie

Endodontie

L’endodontie concerne tous les actes qui visent à traiter « l’intérieur » de la dent. Dans la majorité des cas, c’est le canal pulpaire qui doit être soigné. Le chirurgien-dentiste procède alors à un traitement de canal, un soin qu’on appelle aussi « dévitalisation » ou « traitement de racine ». Cette intervention est nécessaire en cas d’abcès, de pulpite, de carie avancée, de parodontose, des situations souvent à l’origine de vives douleurs. Un traitement endodontique peut aussi être préconisé avant la pose d’une couronne ou d’un pivot afin de renforcer les chances de succès de la prothèse.


Copyright Docteur Ari Elhyani 2019 - Tous droits réservés -