Qu'est ce qu'un implant dentaire ?

Par le Docteur Ari Elhyani, dentiste à Paris

Implant dentaire

implant dentaire Par le Docteur Ari Elhyani

Implant dentaire définition

Un implant dentaire est une racine artificielle, composée de titane. Ce matériau est parfaitement intégré par l'os de la mâchoire. Une couronne est ensuite placée sur cette racine.

La pose d'implants dentaires est ainsi réalisée lorsqu'une ou plusieurs dents sont manquantes. Cette opération permet de recouvrer un confort total. Dans le dessin ci dessous la partie grise (vis) est enfouie sous la gencive et la la dent (couronne) est vissée ou collée par dessus.par

Les dents forment un bloc, un tout pour soutenir notre mâchoire afin d'assurer son bon fonctionnement ainsi que l' esthétique du visage. L'absence même d'une seule dent, peut affecter cette fonctionnalité et cette esthétique et également la santé d'une de ses voisines. À chaque fois donc qu'une dent est extraite, il faut la remplacer le plus vite possible, pour éviter l'impact de cette absence sur les autres dents, sur l'os de la mâchoire, ainsi que sur l'esthétique du visage. Une de ces solutions est« l' implant dentaire ». Une dent naturelle se divise en deux parties : la partie blanche que l'on voit en surface est la couronne et la partie qui se trouve à l'intérieur et qui fixe la couronne sur la mâchoire, est la racine. Un implant dentaire est une racine artificielle que l'on fixe sur la mâchoire pour remplacer une dent manquante, suite à un problème quelconque (maladie, accident, agénésie…). Cette racine artificielle est une sorte de petite vis en titane ou en zicorne, cylindrique ou cylindroconique, de différentes formes, de 10 à 15 mm de long, 3 à 5mm de large et de 2.5 à 6mm de diamètre. Très résistante, elle supporte les forces de mastication entre 10 à 35 kg par centimètre carré. Le titane et le zicorne adhèrent facilement aux os de la mâchoire, ils sont biocompatibles. En effet, une fois la vis implantée, l'os maxillaire (la mâchoire) se développe autour de l'implant, ce qui garantit sa consolidation. Ce phénomène est appelé l'ostéointégration. Par la suite, cette racine peut recevoir une nouvelle couronne céramique, ou d'autres prothèses dentaires, fixes ou amovibles. L'implantation doit s'effectuer le plus tôt possible après l'extraction des dents, environ 5 à 8 semaines. Pour ceux qui ont perdu toutes leurs dents, une dentition complète peut être posée sur 4 ou 8 implants. La pose, ainsi que le retrait d'un implant, est un acte chirurgical. C'est une opération très délicate, qui, par conséquent, ne peut être effectuée que par un spécialiste en implantologie (branche de la chirurgie dentaire) : un chirurgien-dentiste.

Histoire de l'implant dentaire

L'implant dentaire ne date pas d'hier. Les hommes de la Préhistoire ont déjà eu recours à l'implant pour remplace leurs dents manquantes. 600 ans avant Jésus Christ, la pose d'implants ostéo-intégrés a été pratiquée par la civilisation Maya. Différentes matières ont été expérimentées par de nombreux scientifiques et chercheurs : plaque en or par PETRONIUS, en 1565, racine en or avec une dent en ivoire par MAGGIOLO, en 1809, racine en plomb par HARRIS, en 1887 (travaux poursuivis par DERRY en 1889), dents en porcelaine fixe avec de la gutta par GRAMIN, en 1891, en caoutchouc par BRILL, en 1926, bloc de platine recouvert de porcelaine, par MULLER, en 1937 et, la même année, SCHNEIDER utilisera une racine en ivoire renforcée par de l'or. En 1942 des racines taillées dans de l'os seront posées dans les cabinets dentaires. La pose d'implants en titane a débuté avec les américains Stevens et Alexander, qui ont déposé un brevet en 1969. Le but des chercheurs a toujours été le même : toujours se rapprocher du naturel, pour reproduire une bouche à l'identique de la bouche initiale. Ce n'est que dans les années 80, que le professeur suédois, le docteur Bränemark, a mis en place le système de vis en titane fixées dans l'os de la mâchoire. Cette technique, « ostéointégration » ou implantologie moderne, a été rendue possible grâce à la biocompatibilité du titane avec l'os, évitant ainsi, tout risque de rejet ou d'allergie. Grâce à l'évolution de la technologie, dans les années 90, les implants « zicorne » ont fait leur apparition. Actuellement, les matières les plus recommandées par les spécialistes, restent le titane et le zicorne. Par la suite, la recherche pour un bon implant dentaire s'est plutôt focalisée sur la variation des formes des implants et les différentes façons de les poser.

implant dentaire Par le Docteur Ari Elhyani

Dent usée et implant dentaire

Quand votre dent est trop abîmée et que votre dentiste pose l'indication de l'extraction, la meilleure solution est de se faire poser un implant dentaire.
Cela permet d’éviter de porter un appareil amovible ou d'avoir un bridge, et ainsi devoir diminuer de manière importante les dents avoisinantes pour servir de support.
La pose d'un implant peut se faire dans le même rendez vous que l’extraction. Cette technique réservée à des dentistes expérimentés permet de raccourcir la période de cicatrisation et diminue le nombre de rendez vous pour remplacer la dent.
Cette technique a un recul important et permet de de retrouver ses dents et de sourire, manger confortablement très rapidement. Il suffit de 2 à 3 mois pour permettre à l'os de cicatriser et de souder à l'implant.
Vous trouverez dans la rubrique Foire aux questions Implant dentaire toutes les réponses à vos questions

Voir la rubrique Foire aux questions Implant dentaire

Copyright Docteur Ari Elhyani 2019 - Tous droits réservés -